Jeudi 22 octobre Journée d’études: Etudier l’éphémère. La danse comique, grotesque et pantomime au XVIIIe siècle

Locandina progetto MagriS’appuyant sur une longue expérience pratique, acquise à la Cour de Vienne en Autriche mais également en Italie (Florence, Milan, Padoue, Venise, Naples), Gennaro Magri, danseur « grotesque » d’origine napolitaine, rédigea en 1779, à la fin de sa carrière, un Trattato teorico-prattico di ballo.
Unique description de la technique de la danse théâtrale en usage à la fin du XVIIIe siècle qui nous soit transmise aujourd’hui, l’ouvrage de Gennaro Magri, danseur « grotesque » et maître de ballet, permet notamment de saisir l’écart entre les styles de danse (en particulier le style dit « italien » et le style noble « français ») et il nous éclaire sur une composante essentielle de la danse du XVIIIe siècle, à savoir la gestualité.
En bannissant les discussions arides sur la danse des Anciens, Magri se propose d’offrir au lecteur un aperçu clair et pratique de la danse de son époque.
Il précise la spécificité des pas en relation avec les rôles des danseurs, faisant souvent référence aux personnages de la commedia dell’arte qu’il interprète, détaillant les usages et les variantes des pas.
Dans une perspective interdisciplinaire, ce projet de recherche appliquée a pour objectif de se pencher sur la réalité de la danse comique, grotesque et pantomime au XVIIIe siècle et d’en comprendre les enjeux.
Il s’agit d’un travail collectif, réunissant chercheurs et praticiens, qui se déroulera de septembre 2015 à janvier 2017.

Cette manifestation scientifique est organisée par Arianna Fabbricatore dans le cadre du projet soutenu par le Service Recherche et Répertoires chorégraphiques du CND: «La danse comique et grotesque au XVIIIe siècle: étude et interprétation cinétique du Trattato teorico‐prattico di ballo de Gennaro Magri (1779)».
Il s’agit d’un travail collectif réunissant chercheurs et praticiens, qui se déroulera de septembre 2015 à janvier 2017.

Le porteur du projet: Arianna Fabbricatore (Université Paris-Sorbonne).

Les collaborateurs scientifiques:
Francesco Cotticelli, Seconda Università degli Studi di Napoli.
Arianna Fabbricatore, Université Paris‐Sorbonne.
Rebecca Harris‐Warrick, Cornell University.
Marie‐Thérèse Mourey, Université Paris‐Sorbonne.

Les danseurs professionnels spécialistes de la danse baroque:
Deda Cristina Colonna, Compagnie Laterza Prattica.
Hubert Hazebroucq, Compagnie Les Corps Eloquents.
Guillaume Jablonka, Compagnie Divertimenty.

Partenaires du projet:
Université Paris-Sorbonne (équipes ELCI, REIGENN), labex OBVIL Paris­‐Sorbonne, Seconda Università di Napoli, Cornell University, ACRAS (association pour un centre de recherche sur les arts du spectacle aux XVIIe et XVIIIe siècles), Fondazione «Pietà de’ Turchini» Naples.
Avec le haut patronage de la mairie de Naples et du Teatro San Carlo de Naples

Entrée libre sous réservation à l’adresse:
magri.project@gmail.com

Centre national de la danse
1, rue Victor Hugo
93507 Pantin
Cedex
www.cnd.fr

_________________________________________________________

Programme

9h00 – Accueil-café

9h15 – Mot de Bienvenue de Laurent Barré (CND)

9h30 – Ouverture des travaux: Arianna Fabbricatore (université Paris-Sorbonne)

Séance 1: Les Discours

10h00 – Marie-Thérèse Mourey (université Paris-Sorbonne), Rhétorique et sémiotique du corps comique et grotesque: essai de restitution d’une chronologie européenne des traités du XVIIIe siècle.

10h30 – Marina Nordera (université de Nice Sophia Antipolis) Ballarina ou danseuse ? Notes sur le «style italien» au féminin.

11h00 -Tour de Table: Comique, grotesque et pantomime en danse: essais de définition.
Animé par José Sasportes (universidade Nova de Lisboa), avec Gerrit Berenike Heiter (Paris Ouest-Nanterre La Défense, université de Vienne) et Françoise Dartois-Lapeyre (université Paris-Sorbonne).

12h45 – Pause

Séance 2: Les Images

12h00 – Renzo Guardenti (università di Firenze) Danse et iconographie au XVIIIe siècle: questions méthodologiques et exemples.

13h00 – Pause déjeuner

Séance 3: La Danse

14h00 – Dora Kiss (université de Genève) Comment danser pour rire? Analyse et commentaire aux premières mesures du solo pour femme de la « Türkish Dance ».

14h30 – Marie-Françoise Bouchon (chercheuse indépendante) La mécanique de la danse dans un manuscrit inédit de le BnF.

15h00 – Benjamin Pintiaux (Ecole de l’Opéra de Paris) Sources de la danse à l’Ambigu comique et à la Foire.

15h30 – Discussion et pause

Séance 3 : Les sources napolitaines

15h45 – Paologiovanni Maione (Conservatorio San Pietro a Majella di Napoli – Fondazione Pietà dei Turchini di Napoli) – Francesco Cotticelli (Seconda Università di Napoli – Fondazione Pietà dei Turchini di Napoli) Les sources napolitaines entre livrets et documents (communication en italien).

17h00 – Table Ronde avec l’équipe du projet: Arianna Fabbricatore, Marie-Thérèse Mourey, Francesco Cotticelli, Hubert Hazebroucq et Guillaume Jablonka.

18h30 – Conclusions et cocktail de fin de journée.
_________________________________________________________

Seguici su Facebook:

Critica Classica

**P**U**B**B**L**I**C**I**T**A’**

Nefeli, il nuovo Cd di canzoni folk internazionali alternate a 3 brani classici per violoncello solo
tutto cantato e suonato da Susanna Canessa e la sua band.
Acquistalo su:

ascoltalo GRATIS su:SPO

…e molti altri network in tutto il mondo! per scoprirli clikka qui

Questa voce è stata pubblicata in Uncategorized e contrassegnata con , , , , , , , , , , , , , , . Contrassegna il permalink.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.